L'Angleterre dans nos assiettes

La ''british touch'' est partout

L'idée que les Français se font de la cuisine anglaise n'évolue pas assez. Ou en tous cas, pas assez vite ! Car si notre gastronomie a parfois tendance à s'encroûter, celle des Britanniques est très vivante. Imperceptiblement, d'ailleurs, elle gagne nos habitudes...


L'Angleterre dans nos assiettes
 
Souvent boudé, rapidement avalé, le petit déjeuner d'aujourd'hui s'est inspiré de nos cousins anglais. Place à l'équilibre, bienvenue aux fruits. Vous reprendrez bien un petit muffin avec votre thé. Pour les tartines, le drame se profile : il ne reste qu'un croûton pour tous les rejetons. Pas de panique, le toast est arrivé avec sa marmelade dorée. Pas envie de sucré ? Allez vous faire cuire un œuf. Les Saxons ont apporté au petit déjeuner son côté métissé sucré-salé qui séduit toujours plus de Frenchies.

La gastronomie ? C'est une spécialité bien de chez nous, Français. Il ne nous viendrait pas à l'idée de gaspiller notre pause midi pour engloutir de la jelly. Plutôt sauter dans un sandwich. Et pourtant... En 1762, Sir John Montagu, comte de Sandwich, et amiral de la flotte anglaise jouait aux cartes tranquillement dans un pub. Pour ne pas interrompre sa partie effrénée, il demanda au cuisinier de lui apporter un en-cas. Rien n'étant trop beau pour son prestigieux client, le maître d'hôtel prit son meilleur pain de mie qu'il garnit de viande froide et de fromage. Le club sandwich était né ! 

On peut donc manger anglais sans rouler à gauche. Ce ne sont pas les chefs français qui diront le contraire. Nombreux sont ceux qui ont intégré avec succès le chutney à leur carte. Condiment typiquement britannique à base de fruits et légumes confits dans du vinaigre, du sucre et des épices, il accompagne de nombreux plats à la française.

Finalement, l'entente cordiale n'est peut être pas qu'une légende. Pudding contre tarte tatin, gigot à la menthe contre confit de canard, la guerre des assiettes est en fait désuète. La cuisine anglaise est bien présente dans les chaumières et dans les esprits.
Souvenez-vous, dans votre enfance vous étiez fasciné par un marin anglais qui partait à l'assaut d'un drôle de trésor. Depuis tout juste cinquante ans, le Captain Igloo parcoure les océans à la recherche de coffres de bâtonnets dorés, bouleversant les habitudes alimentaires de millions de bambins persuadés que les poissons naissent panés. Même les premières blagues de récréation sont inspirées par une technique d'origine british, la panure (le poisson ''pas né''). Drôle, n'est-il pas ?

Clémence Ribault


Fermer
Fermer

Vous aimez cette page ?

Réduire taille du texteAugmenter taille du texte
Nous avons détecté que le plugin Flash n'est pas installé sur votre navigateur.
Merci de cliquer ici pour télécharger la dernière version.
Recettes de cuisine, entrées, plats, desserts : Recettes en vidéo - Toutes les listes de recettes de cuisine - Nouvelles recettes - Recettes vues à la télé - Recettes thématiques - Menu de la semaine - Vos recettes - Proposez votre recette - Tableau de conversion
Magazine : Actualité gourmande - Bien-être - Art de la table - Voyage en France - Autour du monde - Produits de saison - Fromages - Portraits de chef
TV : Les émissions - Les animateurs - Les vidéos - Tous les programmes - S'abonner à Cuisine+
Vidéos : Recettes vidéo de Pâques - Recettes de plats en vidéo - Recettes de desserts en vidéo - Podcast - Recettes en vidéo - Recettes d'entrées en vidéo - Toutes les recettes en vidéo
Le Club : Jeux - Newsletters Cuisine+ - Playlist vidéo - S' inscrire - Mon carnet - Mon Compte - RSS