Tout un été à se les farcir...

Les fruits et les légumes font le plein !

Les petits dîners sous le châtaigner se succèdent sans trève, tout au long de l'été. Alors, comment trouver de nouvelles idées nourrir la tablée sans se ruiner ?


Crédit photo : Stockfood

Tout un été à se les farcir...
 

Rien de bien compliqué : ressortir les vieilles recettes, finir les restes, profiter du potager, nettoyer le verger... et servir une succession de petits farcis, de l'entrée jusqu'au dessert !

Préparons les crudités, d'abord. Au choix ou réunis, quelques petites tomates rondes bien mûres et de beaux concombres partagés en tronçons, creusés en puit. Evidés de leurs graines, égouttés, salés et poivrés, vous remplirez les premières d'un mélange œuf dur écrasé - mayonnaise - et herbes fraîches, ou simplement d'un caviar d'aubergine , les seconds d'une association chèvre frais-oignons hachés menu et feuilles de menthe. Vous pouvez également garnir des poivrons, grillés et pelés, d'une salade de thon aux olives noires.

Les amateurs de sucré-salé feront leurs délices d'une demi poire William bien juteuse et fourrée de gorgonzola... Certains la garderont même pour le dessert.

Justement, parlons-en maintenant, du dessert. Il sera unique, à tous points de vue. Un rôti de belles nectarines arrivées à maturité, mais encore fermes, dont les noyaux auront été remplacés par une noix de crème de pistaches. Entre les deux, place à la variété et aux recettes ensoleillées !

Faut-il rappeler que la tradition des petits-farcis nous vient de Provence ? Tomates, courgettes, oignons et pommes de terre  truffés d'une farce élaborée à partir d'un reste de viande (veau, porc ou bœuf), de mie de pain, et de divers assaisonnements sont cuits ensemble ou séparément, au goût de chacun. Certains, plutôt que de la viande cuite utilisent de la chair à saucisse, finement broyée.

D'autre, en Corse notamment préféreront les farces à base de poisson (mulet et moules). Les basques emplissent leurs poivrons de piperade et d'œufs brouillés. Les plus robustes d'entre eux iront même jusqu'à farcir des piments avec du fromage de chèvre ( ou de morue) et de pommes de terre, puis à les frire.

Au nord de la France, ce sont les gros champignons de Paris que l'on emplit d'un hachis d'ail et de persil, avec parfois, un peu de beurre et de jambon émincé ou même des escargots !

Quels plats utiliser ?
Pour les grandes tablées, les plats à gratins sont les mieux adaptés. Ils permettent les grandes quantités. Pratiques en Pyrex, ils sont pourtant tellement plus sympathiques dès qu'ils sont en terre cuite vernissée !

En plus petit comité, on peut aussi tenter l'expérience des petits farcis cuits en cocotte. Le résultat est moelleux, fondant, parfumé, donc succulent.

Les pays du Maghreb utilisent le tajine, pour une cuisson au four. L'idée est à adopter !



Anne-Sophie Blanchard

Fermer
Fermer

Vous aimez cette page ?

Réduire taille du texteAugmenter taille du texte
Nous avons détecté que le plugin Flash n'est pas installé sur votre navigateur.
Merci de cliquer ici pour télécharger la dernière version.